Qu’est-ce qui motive les leaders politiques et comment leur motivation nous affecte-t-elle ? Commençons par des vérités directes mais aux implications profondes. Premièrement, c’est la motivation qui produit les actions et en détermine la qualité.  La grandeur d’un leader ne réside pas dans son origine ethnique ou son groupe politique, mais dans ce qu’il fait pour son peuple. Or, ce qu’il fait dépend de ce qui le motive ; de ce qu’il est comme personne. Les mais sont servantes du cœur, elles font ce que le cœur veut. La motivation n’est donc pas le fruit du hasard, elle est le produit du caractère. C’est cette mystérieuse combinaison de l’héritage génétique et de l’influence de l’environnement sur nous qui façonne notre caractère ; la mère de notre motivation. Voici comment cela se passe. Nous sommes le fruit de notre histoire, et nous avons tous été touchés, directement ou indirectement par les injustices et les crimes dont regorge notre histoire. Notre histoire nous a tous affectés, mais c’est notre réaction par rapport à ce qui nous est arrivé qui a produit notre caractère. Certains sont devenus rancuniers, d’autres altruistes. Souvenez-vous que c’est le même monde qui a produit Hitler et Mère Theresa de Calcutta. Il y a des gens dont la croissance morale s’est arrêtée juste après son début : ils sont centrés sur eux-mêmes, tel un bébé. Ils font de très dangereux leaders, capables de sacrifier tout le monde pour avoir ce qu’ils veulent. Ils peuvent transformer un problème personnel en problème politique et national. Il y en a d’autres dont le processus de maturation morale s’est estompé à l’adolescence : ils sont esclaves de leurs groupes (politiques, ethniques, religieux, etc.) et peuvent facilement déstabiliser toute la nation pour défendre les intérêts de leur groupe. Ils sont animés par des sentiments d’exclusion et / ou de vengeance. Ils deviennent des leaders extrémistes dont l’action divise le peuple et laisse des blessures mortelles derrière. Ils sont incapables de servir le peuple dans sa globalité. Enfin, il y a ceux dont la croissance a pu aller jusqu'à l’âge adulte : ils comprennent que leurs intérêts font partie de ceux du peuple et que la meilleure façon d’être heureux et de rendre le peuple heureux - et là on parle de tout le peuple. Ils ont aussi subi les assauts cruels de notre histoire violente, mais ils ont choisi de pardonner et de s’impliquer pour que ce qui leur est arrivé n’arrive pas aux jeunes générations. Ils veulent corriger le passé pour qu’il reste juste ça : le passé ! Ils sont les seuls à avoir la capacité d’être les protecteurs du peuple. C’est ce groupe qui est moralement capable de bien diriger un peuple.

 

Ok. Répétons cette histoire, mais avec moins de littérature et avec une catégorisation plus claire :

\  Leaders de la première catégorie : ceux qui sont à la recherche de la gloire personnelle (richesse, pouvoir). Ils sont motivés par des visées personnelles égoïstes. Ils ont un problème de manque d’estime de soi et veulent prouver au monde qu’ils sont capables de quelque chose. Ils se comparent aux autres. Ils sont centrés sur eux-mêmes (moi ou les autres) sacrifient l’intérêt général pour leurs propres intérêts : corruption, détournement, subordination de la justice, terrorisme d’état, etc.  Ce sont les leaders les plus immatures et les plus dangereux.

 

\  Deuxième catégorie de leaders : ceux qui  sont animés par le désir de défendre les intérêts d’un groupe donné (motivés par des sentiments sectaires) - notre Eglise, notre parti politique, notre groupe ethnique, etc. Ils sont souvent en colère contre d’autres groupes ; ils sont centrés sur leur groupe seulement (nous ou eux). Ils peuvent facilement diviser le peuple car le bonheur de leur groupe passe par le malheur d’autres groupes. Ils ont des penchants extrémistes et peuvent aussi être très dangereux.

 

\  Troisième catégorie de leaders : ceux qui recherchent le bien-être général : ils sont animés par la volonté de voir tout le monde heureux (moi et les autres) ils sacrifient leurs intérêts et ceux de leurs groupes pour préserver l’intérêt général. Ils sont les plus moralement mûrs ; et les plus capables de bien diriger un peuple et le conduire dans la paix, la stabilité et la prospérité. 

Pour t’aider à passer une journée baignée dans la bonne odeur du patriotisme, voici quelques citations à méditer.

  1. Si tu veux aller loin et rapidement (en tant que leader), tu dois voyager sans fardeaux. Débarrasse-toi de toutes les envies, les jalousies, le refus de pardonner, l’égoïsme et toutes les peurs. Glenn Clark.
  2. Nous sommes tous nés pour une raison; mais ce n’est pas tout le monde qui la découvre. La réussite de ta vie n’a rien à avoir avec ce que tu gagnes ou les réalisations que tu fais pour toi-même. C’est ce que tu fais pour les autres. Danny Thomas
  3. La première et unique raison d’être d’un bon gouvernement est de protéger la vie et le bonheur de l’homme (comprenez, toute la population)  et non pas de les détruire. Thomas Jefferson
  4. Le caractère est la seule fondation sûre d’un état. Calvin Coolidge (Président Américain)
  5. Si nous n’avons pas de paix, c’est parce que nous avons oublié que nous appartenons les uns aux autres. Mere Therese de Calcutta